Corinne Masiero revient sur les violences sexuelles qu'elle a subies : "Ce que j'ai vécu, ce n'est pas normal"

·1 min de lecture

Corinne Masiero se confie sur les violences sexuelles qu'elle a subies dans Les Grands Entretiens de LCP ce dimanche 13 juin.

Corinne Masiero est l’une des grandes gueules du cinéma français. En mars dernier, celle qui incarne l’excentrique Capitaine Marleau dans la série éponyme se fait remarquer à la cérémonie des César. Venue pour remettre le prix des meilleurs costumes, la comédienne a surpris le public en se déshabillant entièrement sur scène afin de défendre la Culture et soutenir les intermittents. Un happening particulièrement commenté dans les médias. Cependant, l’actrice haute en couleur a ses blessures. De 8 ans à ses 18 ans, elle subit des violences sexuelles. Interrogée dans dans Les Grands Entretiens de LCP ce dimanche 13 juin, la femme de 57 ans raconte cette douleur "difficile à formuler".

Pendant longtemps, celle que l'on a pu voir dans Effacer l'historique n'a pas réellement pris conscience de ce qui lui était arrivé : "Il y a l’effet de sidération, d’oubli, de déni. Et puis, il y a un choc, des déclics qui se font et on se dit : ‘put*in, ce que j’ai vécu, ce n’est pas normal’", confie l'actrice. Violentée par son entourage proche, Corinne Masiero ne veut pas dévoiler l'identité de ses agresseurs car pour elle, "ils ne peuvent pas prendre la parole pour répondre". Cependant, elle révèle à Daphné Roulier quelques informations : "Quand j’étais môme, la personne qui était responsable d’une des violences que j’ai subi est décédée depuis longtemps. Les autres, je ne sais même pas ce qu’ils sont devenus. Ça s’est passé à plusieurs reprises : des gens dans la rue mais aussi des gens qui étaient (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ce contenu peut également vous intéresser :

Suzanne Lindon dévoile la vive émotion de son père Vincent Lindon en découvrant son premier film : "Il est sorti de la salle en larmes, je n'avais jamais vu un truc pareil" (VIDEO)
Josiane Balasko se confie sur sa relation avec sa fille Marilou Berry : "Depuis qu’elle est maman, c’est vrai que les choses se sont plus apaisées"
Invasion Los Angeles (Arte) : pourquoi il faut voir ce pamphlet anti-consumériste explosif signé John Carpenter
Jodie Foster (Arte) : comment un fou a voulu tuer le président Reagan par amour pour l'actrice
Le Magnifique (C8) : pourquoi Francis Veber a demandé à ce que son nom soit retiré du générique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles