Corinna Larsen, l'ex-maîtresse de Juan Carlos dénonce les menaces des services secrets

·1 min de lecture

En intentant un procès en diffamation à l'encontre de l'ancien policier José Manuel Villarejo, ce dernier l'ayant accusé d'avoir menacé la vie de Corinna Larsen, Sanz Roldán ne s'attendait certainement pas à voir l'ex-maîtresse de Juan Carlos prendre la parole. Pourtant, lors d'une audience qui s'est déroulée dans la matinée de ce vendredi 15 janvier au tribunal de Madrid - comme le rapporte le journal britannique The Guardian - c'est bien cette dernière qui s'est exprimée. Face à la justice, elle a révélé que l'ancien chef des services de renseignement (poste que Sanz Roldán a occupé de 2009 à 2019) l'avait menacée de mort à la suite de sa relation avec le roi émérite, en 2012. Un moment "effrayant."

D'après Corinna Larsen, qui a témoigné en visioconférence depuis le tribunal de Westminster à Londres, le général l'aurait retrouvée en Grande-Bretagne, et plus particulièrement au luxueux hôtel londonien The Connaught, suivant les instructions de Juan Carlos. Lors de cette rencontre, Sanz Roldán lui aurait glissé quelques directives. "Il a dit que si je ne les suivais pas, il ne pouvait pas garantir ma sécurité physique ou la sécurité physique de mes enfants", s'est-elle souvenue. Il ne lui en fallait cependant pas plus pour sentir la terreur l'envahir. "Le fait que le chef des services de renseignement espagnols se soit rendu à Londres pour me rencontrer était en soi effrayant."

Les pressions ne se sont pas arrêtées là. Fraîchement célibataire après avoir appris que l'ex-souverain (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron recadre certains ministres : « Je n’aime pas les tireurs couchés »
Pourquoi le frère de Benjamin Castaldi est menacé de mort après un lapsus...
Cyril Lignac gêné après une petite blague de Michaël Youn
"Un départ en fanfare" : le dernier caprice de Donald Trump
Mort du petit Grégory : "un crime collectif" pour l'avocat de ses parents Jean-Marie et Christine Villemin