Cordon de CRS, retard... De nouvelles tensions entre Booba et Vald aux Francofolies de la Rochelle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Booba, lors de son concert aux Francofolies de la Rochelle dans la nuit du 15 au 16 juillet 2022 - Romain Perrocheau - AFP
Booba, lors de son concert aux Francofolies de la Rochelle dans la nuit du 15 au 16 juillet 2022 - Romain Perrocheau - AFP

Les deux rappeurs, qui s'invectivent depuis des mois sur les réseaux sociaux, étaient tous les deux à l'affiche du festival rochelais vendredi soir. L'intervention des organisateurs et des CRS ont empêché une rencontre qui aurait pu dégénérer.

Un cordon de CRS a été déployé, vendredi soir aux Francofolies de La Rochelle, pour éviter toute rencontre entre Booba et Vald, qui se frictionnent depuis cet hiver sur les réseaux sociaux.

Acte I: Vald, assis à l'arrière d'un camion, avec son escorte, fait des selfies avec ses fans, derrière la grande scène, sur le chemin que doit emprunter Booba pour y arriver. Or, depuis cet hiver, la tension est montée sur les réseaux sociaux entre Booba et Vald, deux gros vendeurs du rap, sur fond d'accusation de chiffres gonflés d'écoutes sur les plateformes musicales.

La direction du festival a incité Vald à aller voir ailleurs, ce qu'il a fait. Puis, un cordon d'une trentaine de CRS a été déployé à cet endroit pour sécuriser la venue de Booba, arrivé finalement avec plus d'une heure de retard sur scène (après minuit au lieu de 23 heures). Vald était passé sur la grande scène des Francofolies à 19h45.

Acte II: Vald était de retour, avec ses suiveurs, pour huer le van de Booba quand il est reparti à 2 heures du matin, derrière le cordon de CRS.

Pas de remake de la bagarre à Orly en 2018

Le dispositif policier a permis d'éviter un remake de la célèbre bagarre générale dont Booba, et un autre rival dans le rap, Kaaris, avaient été les protagonistes à l'aéroport d'Orly en 2018.

Toute la journée de vendredi, Booba et Vald s'étaient cherchés sur les réseaux sociaux. "Bon concert on veut la paix nous, crois moi tu veux pas la guerre", a commencé Booba. "Tu perds la boule le vioc, c'est toi tu promets une gifle et (là) tu veux deux fois la paix dans le même tweet, moi (j'ai) rien dit rien fait", a répondu Vald.

Vald qui a fêté ses 30 ans sur scène aux Francofolies - recevant gâteau avec bougies pendant son concert - s'est affiché pendant son show avec une trentaine d'accompagnateurs autour de lui. "Rappelons qu'il fait ma première partie hein. Tu peux renvoyer tes esclaves on n'te veut aucun mal", a ironisé Booba sur Twitter en voyant les images de tous ces proches - certains bodybuildés - autour de Vald. Vald a ensuite posté sur Instagram une photo de lui allongé dans un transat, avec son gâteau, au pied de la scène, semblant attendre Booba.

"Vous n'avez pas payé, mais vous pouvez en profiter quand même"

En arrivant sur scène dans la nuit, Booba n'a pu s'empêcher de lancer des piques sur Vald, se moquant au micro des gens l'entourant "recrutés à Fitness Park" (complexe de salles de sport). Booba a toujours autant le sens de la répartie, blaguant aussi sur ces habitants de La Rochelle qui assistent aux concerts des Francos depuis les balcons de leurs appartements voisins.

"Bon, vous, sur les balcons, vous n'avez pas payé, mais vous pouvez en profiter quand même", a ainsi lancé celui qu'on surnomme le Duc de Boulogne.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Kaaris : son ex l'accuse de ne pas payer la pension pour elle et sa fille, Booba s'en mêle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles