Coralie Dubost victime de sa médiatisation : "Je reçois énormément de menaces de mort"

·1 min de lecture

Députée de la majorité dans la troisième circonscription de l'Hérault depuis le mois de juin 2017, Coralie Dubost est sur tous les fronts, apparaissant fréquemment dans les médias pour défendre des causes qui lui tiennent à cœur et sur les écrans, comme elle a récemment pu le faire pour défendre Emmanuel Macron, testé positif au coronavirus après deux rendez-vous jugés polémiques. Une surmédiatisation qui fait d'elle la cible privilégiée d'affronts particulièrement insoutenables. "Je reçois énormément de menaces de mort, mais plutôt par courrier", a déclaré la femme politique dans une interview accordée à France Bleu Hérault ce mardi 22 décembre. "Les gens ne viennent pas directement de face à face. Je reçois de plus en plus de menaces écrites. Ça, c'est curieux."

Face à de telles attaques, le premier instinct de Coralie Dubost l'a menée jusqu'aux forces de l'ordre. "J'ai déposé plainte les premières fois et, ensuite, j'ai tort parce que j'ai arrêté de déposer plainte", a-t-elle ainsi regretté. Par mesure de précaution, elle a même plié bagage. "J'ai dû déménager parce que j'avais été menacée à mon appartement en début de mandat." Sa résolution pour mieux se protéger ? "Prendre une résidence sécurisée." De nouveaux automatismes de protection : "ce sont des détails qui ne m'auraient pas traversé l'esprit", a-t-elle ajouté. Consciente que certains de ses collègues de l'Assemblée nationale pourraient également être visés par des détracteurs virulents, la députée a décidé de monter (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Claude Brasseur "très mal en point" à la fin de sa vie : les confidences de Mathilde Seigner
"Nous avons besoin de vous !" : l'appel de Nagui pour sauver la culture
VIDEO - Angèle 'traumatisée' par les attentats de Bruxelles : cette décision radicale
Mort de Claude Brasseur : son fils Alexandre prend une décision radicale
Mort de Claude Brasseur : sa 1ère épouse Peggy Roche l'avait quitté pour Françoise Sagan