Coralie Dubost en couple avec Olivier Véran mais pas grisée par le pouvoir : "C'est très lourd"

·1 min de lecture

Coralie Dubost et Olivier Véran forment un couple emblématique depuis plus de deux ans. Une relation officialisée dans les colonnes de Paris Match. Lors d’une nouvelle interview accordée à France Bleu, la députée souvent en guerre avec Ségolène Royal en dit plus sur sa rencontre avec son compagnon, le ministre de la Santé, qui était avant tout un ami. "On s'est rencontrés à l'assemblée", lâche-t-elle, avant d’évoquer sa proximité avec le pouvoir qu’elle perçoit plus comme un poids plutôt qu’une aubaine. "Je ne fais pas partie de ces gens qui sont grisés par le pouvoir, je dirais que c'est plutôt très lourd en terme de responsabilité. Vertigineux. Quand vous savez que vous prenez des décisions, que vous participez à des prises de décisions qui peuvent influencer des millions de vies. Vous n'avez pas envie de vous tromper, bien évidemment", explique-t-elle.

Coralie Dubost, 37 ans et sans enfant, ajoute : "Parfois, c'est pas blanc ou noir. Parfois, les décisions sont grises et il faut choisir quelles nuances de gris. Et là, évidemment, parfois, on a le sommeil difficile la nuit". Et Coralie Dubost précise qu’elle ne cherche pas du tout à intégrer un secrétariat d’État.

Ses fonctions de députée lui vont parfaitement notamment en raison de son sentiment de liberté. "J’adore être parlementaire. Je trouve que c'est une très belle fonction que de représenter les citoyens, qu'il y a une grande liberté d'expression pour le parlementaire, qui est moindre pour le membre du gouvernement, qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - "Arrêtez ça ! C'est insupportable" : Pascal Praud s'énerve contre un invité
Tom Cruise, "un dictateur abusif" : son pétage de plombs mis en scène ?
Emmanuel Macron comparé à Louis XVI par la presse étrangère !
"J'en prends plein la gueule, mais j'assume" : Jean Castex résigné sur son sort en privé
Donald et Melania Trump à Mar-a-Lago pour les fêtes : les enfants du président encore blacklistés par la First lady ?