Corée du Sud : une œuvre à 400 000 euros vandalisée par erreur

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Une oeuvre du street artist américain JonOne a été vandalisée par erreur à Séoul.

À Séoul, un jeune couple a endommagé « sans le vouloir » une oeuvre du street artist américain JonOne, estimée à près de 400 000 euros, rapporte ABC News.

Le graffiti Untitled de JonOne, exposé à Séoul en Corée du Sud, et dont la valeur a été estimée à près de 400 000 euros, a été vandalisé par un jeune couple âgé d'une vingtaine d'années. Le Seoul Arts Center, où l'?uvre du street artist américain est exposée depuis 2016, a prévenu la police en remarquant de nouveaux coups de peinture. La vidéosurveillance a vite permis d'identifier les deux suspects, qui ont expliqué leur geste. Ils pensaient que les pinceaux et pots de peinture posés devant le graffiti étaient à la disposition du public, alors qu'ils font partie intégrante de l'?uvre, rapporte ABC News.

« La peinture et les pinceaux utilisés par l'artiste constituent un ensemble complet avec la toile de l'artiste », a expliqué Kang Wook, coorganisateur de l'exposition. Il a également précisé que l'?uvre n'avait pas pu être encadrée en raison de sa grande taille : près de 7 mètres sur 2.

Pour JonOne, c'est un « scandale »

Kang Wook n'a toutefois pas accablé le jeune couple, qui n'a fait qu'une mauvaise interprétation de la situation et n'avait aucune intention d'abîmer le travail de JonOne. « Nous ferons notre possible pour minimiser le préjudice subi par le couple qui a vandalisé l'oeuvre sans le vouloir », a-t-il ainsi déclaré.

À LIRE AUSSIGuerlain fait entrer le street art dans la salle de bain

JonOne, qui vit à Paris, n'a pas souhaité répondre à ABC News après cet incident. Il a toutefois réagi sur son compte Instagram et a qualifié l'affaire de « scandale [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :