Corée du Sud: Samsung ne s'est jamais mieux porté qu'en temps de pandémie

·1 min de lecture

Samsung Electronics a présenté ses résultats trimestriels et ils détonnent dans le contexte économique actuel. Près de 50 % de profits supplémentaires par rapport à l’année dernière et un record de vente absolu sur la période. Une bonne nouvelle pour la branche informatique du groupe qui intervient au lendemain de l’enterrement de l’ancien PDG du géant sud-coréen. Ces résultats montrent surtout la capacité d’adaptation du conglomérat.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Si une entreprise a réussi à profiter du contexte économique et géopolitique, c’est bien Samsung. Alors que son concurrent chinois Huawei souffre des sanctions américaines, Samsung a su s’appuyer sur le sentiment antichinois et sur les besoins de son concurrent.

Privé de ses fournisseurs américains en semi-conducteurs et en programme informatique, Huawei a dû se retourner rapidement vers l’entreprise sud-coréenne pour son approvisionnement.

50 milliards d'euros de chiffre d'affaires

La sortie de deux téléphones mobiles ainsi que la réduction des coûts en marketing dûes à la pandémie ont également joué dans la réussite de Samsung. Le résultat, c’est un chiffre d’affaire record de 50 milliards d’euros et un bond de près de moitié du profit pour le troisième trimestre.

Toutefois, ces résultats sont vus comme conjoncturels par les analystes qui prévoient que les chiffres chutent d’ici la fin de l’année. Le conglomérat, qui pèse pour 20 % des richesses de la Corée du Sud, s’inscrit dans la tendance économique nationale. Séoul annonçait il y a deux jours que le pays renouait avec la croissance après la première récession en dix ans le trimestre dernier.

À lire également : Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee, est mort