Corée du Sud: le «maitre» de la cryptomonnaie dans le viseur de la justice et des investisseurs

A Séoul, la plaie liée à l’effondrement de la Luna est encore ouverte. Cette cryptomonnaie dont la chute de la valeur de 99% en moins de 48 heures début de mai a entrainé la perte de près de 38 milliards de $ pour des centaines de milliers de Sud-coréens. Un fiasco financier qui a un visage celui de Do Kwon. Il est désormais dans le viseur de la justice sud-coréenne et est la cible de la haine et de la colère de très nombreux investisseurs déçus.

De notre correspondant à Séoul,

Kwon Do-hyeong, 30 ans, plus connu sous le nom de Do Kwon sur Internet, est le créateur de Terraform Labs, la plateforme qui a créé la cryptomonnaie Luna. Éduqué à la prestigieuse université de Stanford, parfaitement anglophone et présenté comme quelqu’un de très charismatique, il était même qualifié de « gourou de la crypto » ou de « leader de secte » par certaines personnes du milieu de la finance. Le moins qu’on puisse dire, c’est que sa personnalité divise, certains le considèrent encore comme un génie, et d’autres comme un escroc à la tête d’une Pyramide de Ponzi. Très présent sur les réseaux sociaux, il avait une stratégie assez offensive, notamment pour mettre en avant son entreprise et son système censé mettre fin au défaut principal des cryptomonnaies, leur volatilité.

60 milliards de dollars de pertes


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles