Corée du Sud : cinq morts dans l'incendie d'un tunnel routier

Corée du Sud : cinq morts dans l'incendie d'un tunnel routier

Cinq personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées après qu'un accident entre un bus et un camion eut provoqué un énorme incendie dans un tunnel d'autoroute à la périphérie de Séoul, ont indiqué les pompiers locaux.

Les images de la scène diffusées par les médias sud-coréens montrent d'immenses flammes et des panaches de fumée s'élevant du tunnel, tandis que des centaines de pompiers luttent pour maîtriser l'incendie.

Le feu s'est déclaré ce jeudi, lorsqu'un bus est entré en collision avec un camion vers 13h50 (04h50 GMT) dans un tunnel située sur l'autoroute 110 à Gwacheon, a déclaré un responsable du service des pompiers de cette ville située dans l'immédiat sud de Séoul.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans cette localité, la portion d'autoroute est surélevée, reposant sur des piliers. Cet axe a été ensuite coiffé d'un tunnel conçu pour protéger les bâtiments environnants du bruit de la circulation. C'est cet édifice qui a été victime de l'incendie. Il a été rapidement englouti par les flammes, mais les pompiers sont parvenus à maîtriser l'incendie, a annoncé le responsable.

"Nous effectuons des recherches à l'intérieur du tunnel au cas où il y aurait d'autres victimes", a-t-il ajouté.

Après avoir initialement indiqué que six personnes avaient été tuées, les autorités ont revu le bilan à la baisse, le ramenant à cinq morts, avec 37 blessés.

"Trois d'entre eux ont subi des brûlures au niveau du visage, tandis que les autres sont soignées après avoir inhalé de la fumée", a précisé le responsable.

Le ministre de l'Intérieur, Lee Sang-min, a appelé à "déployer un maximum de ressources" pour sauver des vies, a rapporté l'agence de presse Yonhap.

"J'exhorte les autorités à déployer tous les efforts possibles pour sauver la vie de ceux qui n'ont pas réussi à s'échapper", a-t-il déclaré.

Cet accident mortel survient deux mois à peine après que 156 personnes, pour la plupart des jeunes gens, ont été tuées dans un mouvement de foule lors de la fête de Halloween, dans le quartier cosmopolite d'Itaewon.

La transformation rapide de la Corée du Sud, d'un pays pauvre et ravagé par la guerre en la quatrième économie d'Asie et une démocratie florissante, est une grande source de fierté nationale.

Néanmoins, une série de catastrophes évitables – notamment le mouvement de foule d'Itaewon et le naufrage du ferry Sewol qui a tué plus de 300 personnes en 2014 – a ébranlé la confiance du public.

De nombreux Sud-Coréens se demandent si les normes de sécurité et les réglementations ont été ignorées dans la course au développement, le long bilan des accidents laissant un sentiment d'amertume et de méfiance.