Corée du Sud : bouleversante veillée pour les victimes d’Itaewon, le président présente ses excuses

© REUTERS

Des milliers de personnes se sont réunies samedi pour une veillée aux chandelles organisée en hommage aux victimes de la tragédie d’Itaewon. Le 29 octobre dernier, 156 personnes ont perdu la vie lors d’une bousculade survenue au cours des célébrations d’Halloween. Depuis la tragédie, la population cherche des réponses et demande des comptes. Alors qu’une scène était installée pour la veillée, des leaders chrétiens et bouddhistes ont demandé la démission du président Yoon Suk-yeol et ont posé une question : comment faire son deuil sans connaitre la vérité derrière ces décès ?, rapporte le «Guardian». Sur les pancartes tenues par les participants à la veillée, les messages : «les gens meurent et vous appelez cela un pays ?», «ta démission est notre deuil».

Après le drame, le rôle de la police a été pointé du doigt. Seuls 137 policiers se trouvaient à Itaewon le soir du drame, alors que 100 000 personnes étaient présentes. Le manque de réaction des autorités malgré les nombreux appels passés ce soir-là par des témoins fait notamment l’objet d’une enquête.

Les excuses du gouvernement

Lundi, le président conservateur Yoon Suk-yeol – très impopulaire et controversé depuis son élection en avril – a fini par présenter ses excuses. Alors qu’il est accusé par ses opposants de manipuler l’opinion pour ne pas prendre ses responsabilités, il a déclaré : «Je n’essaye pas de me comparer aux parents qui ont perdu des fils ou des filles, mais en tant que président qui a promis de protég...


Lire la suite sur ParisMatch