La Corée du Nord tire une nouvelle fois un "possible missile balistique"

La Corée du Nord a tiré un missile balistique non spécifié en direction de la mer, a annoncé ce mercredi 26 juin l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant l'armée sud-coréenne. Le Japon a confirmé un tir, le ministère de la Défense cité par les garde-côtes disant qu'un "possible missile balistique a été tiré de Corée du Nord".

L'état-major inter-armes de la Corée du Sud a déclaré avoir détecté le lancement, mais n'a pas donné de détails, indiquant qu'une analyse était en cours.

Le ou les missiles semblent s'être déjà abîmés en mer, a ajouté un communiqué des garde-côtes.

Des tensions importantes

Ce nouveau lancement de missiles intervient dans un contexte de tensions transfrontalières accrues, la Corée du Nord ayant multiplié récemment les envois de ballons chargés de déchets et d'ordures en territoire sud-coréen.

Le précédent tir de missiles nord-coréen remonte au 30 mai, lorsque Séoul a accusé Pyongyang d'avoir tiré une salve d'environ dix missiles balistiques à courte portée.

Le lendemain, les médias d'Etat nord-coréens ont publié des images du dirigeant Kim Jong Un assistant aux essais d'un système de lance-roquettes multiple.

Des analystes suggèrent que la Corée du Nord aurait entrepris une augmentation de sa production de missiles afin de les fournir à la Russie, dans le cadre de sa guerre en Ukraine, ce qu'un rapport publié le mois dernier par le Pentagone a confirmé.

Article original publié sur BFMTV.com