La Corée du Nord tire un missile balistique de courte portée

Pour le premier jour de l'année 2023, la Corée du Nord a procédé dimanche à un tir de missile balistique de courte portée dans la mer du Japon. (image d'illustration)  - Credit:JUNG YEON-JE / AFP
Pour le premier jour de l'année 2023, la Corée du Nord a procédé dimanche à un tir de missile balistique de courte portée dans la mer du Japon. (image d'illustration) - Credit:JUNG YEON-JE / AFP

La Corée du Nord a procédé dimanche 1er janvier à un tir de missile balistique de courte portée dans la mer, a rapporté l'armée sud-coréenne, citée par l'agence sud-coréenne Yonhap. La Corée du Nord avait lancé samedi trois nouveaux missiles balistiques. Ce tir au premier jour de 2023 provenait du quartier de Yongseong dans la capitale Pyongyang et a atterri dans la mer du Japon, a précisé Yonhap, citant l'état-major sud-coréen.

Les tensions militaires dans la péninsule coréenne se sont fortement accrues en 2022, la Corée du Nord effectuant presque chaque mois des essais, notamment le tir de son missile balistique intercontinental le plus avancé. Samedi, Pyongyang a tiré trois missiles balistiques à courte portée, selon l'armée de Séoul, un jour après que la Corée du Sud a testé avec succès un lanceur spatial à combustible solide.

Ce tir nord-coréen a également suivi l'incursion de cinq drones nord-coréens dans l'espace aérien du Sud en début de semaine. Cette incursion nord-coréenne était le premier incident de ce type en cinq ans et a donné lieu à des excuses du ministre de la Défense de Séoul après l'échec de son aviation, qui n'est pas parvenue à abattre un seul drone malgré l'envoi de chasseurs pour une mission qui a duré cinq heures.

À LIRE AUSSICes menaces que le nucléaire a fait peser sur le monde