La Corée du Nord renonce aux Jeux olympiques de Tokyo à cause du coronavirus

par Hyonhee Shin
·1 min de lecture
LA CORÉE DU NORD RENONCE AUX JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO À CAUSE DU CORONAVIRUS

par Hyonhee Shin

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord ne participera pas cet été aux Jeux olympiques dans la capitale japonaise Tokyo du fait de craintes face à la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi le ministère des Sports à Pyongyang, brisant les espoirs de Séoul de profiter de l'événement pour relancer les discussions de paix.

Il s'agira de la première fois que la Corée du Nord sera absente d'une édition estivale des Jeux olympiques depuis son boycott des JO de 1988 à Séoul du fait de la Guerre froide.

Le président sud-coréen Moon Jae-in espérait que les deux pays puissent profiter de la présence de leurs délégations à Tokyo pour sortir de l'impasse dans les discussions de paix et améliorer les relations intercoréennes.

Les tensions dans la péninsule coréenne se sont accentuées le mois dernier après que Pyongyang a procédé à des tests de missiles, même si le Nord et le Sud ont dit après ces tirs qu'ils souhaitaient poursuivre le dialogue.

Dans un communiqué, le ministère sud-coréen de la Réunification, qui est en charge des affaires intercoréennes, a déclaré que Séoul avait espéré que les JO de Tokyo puissent être l'occasion de "favoriser la paix et la réconciliation" entre les deux Corées.

"Nous regrettons que cela ne puisse pas se produire", a-t-il ajouté.

La décision de la Corée du Nord a été prise lors d'une réunion de son comité national olympique le 25 mars, a indiqué le ministère des Sports sur son site internet.

(version française Jean Terzian)