La Corée du Nord refuse 3 millions de vaccins Covid-19 de la Chine, l’économie plombée par l’isolement !

·1 min de lecture

Alors que la Corée du Nord a déjà rejeté des vaccins AstraZeneca proposés via le Covax, Pyongyang récidive en refusant 3 millions de doses de vaccins chinois contre le Covid-19, rapporte l'Unicef. Le régime nord-coréen, dont le système de santé est notoirement défaillant, a été un des premiers pays au monde à fermer ses frontières afin d'empêcher une propagation du coronavirus apparu chez son voisin chinois. Depuis, Pyongyang a toujours soutenu que l'épidémie de Covid-19 n'était pas arrivée sur son sol, ce dont doutent nombre d'experts.

Cet isolement pèse lourd sur son économie déjà plombée par de multiples sanctions internationales imposées en riposte à ses programmes militaires interdits. En juin, le leader Kim Jong Un a reconnu que le pays faisait face à une "situation alimentaire tendue". La Corée du Nord a cependant déclaré à l'Unicef, qui distribue des doses dans le cadre du Covax, le système de partage destiné aux pays pauvres, que les vaccins fabriqués en Chine pouvaient être offerts à d'autres pays, selon l'agence des Nations unies.

>> A lire aussi - La Corée du Nord dévoile "l’arme la plus puissante du monde"

Le ministère nord-coréen de la Santé nous a "fait savoir que les 2,97 millions de doses de Sinovac offertes à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) par Covax pourraient être envoyés vers des pays gravement touchés, compte-tenu de l'offre mondiale limitée de vaccins Covid-19 et de la recrudescence récurrente dans certains pays", a déclaré à l'AFP (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Budget de la Sécu : “les médicaments innovants pourraient mieux être pris en charge”, selon le député Cyrille Isaac-Sibille
Emmanuel Macron brandit le spectre d’un pass sanitaire au-delà de mi-novembre
"On ne récupère pas son enfant comme on va chercher un burger" : le coup de gueule de la maire de Tourcoing
Défense : la Chine soupçonnée par l’Italie d’avoir illégalement acheté un fabricant de drones
Le vaccin Pfizer enfin reçu par Taïwan, qui surmonte les obstacles diplomatiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles