La Corée du Nord refuse 3 millions de doses de vaccins contre le Covid

·2 min de lecture

La Corée du Nord a refusé la proposition de Covax pour trois millions de doses de vaccin contre le Covid-19.

Nouveau refus de la Corée du Nord. Mercredi, le régime nord-coréen a refusé la proposition de Covax, l’organisme distribuant les vaccins aux pays les plus défavorisés, d’un don de trois millions de doses de vaccin Sinovac Biotech (Chine) contre le Covid-19, demandant à ce que ces vaccins «soient renvoyés vers des pays durement touchés étant donné la limite d’accès aux vaccins contre le Covid-19 et les récentes vagues dans certains pays», a expliqué un porte-parole de l’Unicef cité par le «Korea Herald». En juin dernier, déjà, la Corée du Nord avait refusé 1,9 million de vaccins AstraZeneca, avançant des inquiétudes sur les effets secondaires.

Officiellement, la Corée du Nord ne compte toujours aucun cas de Covid-19. Dès le début de la pandémie en Chine, le pays a fermé ses frontières et limité les déplacements internes, mais la situation sanitaire demeure mystérieuse. En juin dernier, Kim Jong Un a limogé plusieurs hauts responsables du régime, accusés d’un «grave incident» lié à la pandémie de Covid-19 mais sans être précisé. Le dictateur avait dénoncé un «manque de compétence» et une «irresponsabilité» de la part des responsables limogés, à qui il reprochait également leur «passivité» et des «négligences» qui ont causé «une grande crise avec des conséquences graves en matière de sécurité de l’Etat et de la population».

"Situation alimentaire tendue"

Si la fermeture des frontières depuis janvier 2020 est présentée comme une des raisons de l’absence de contaminations au Covid-19 en Corée du Nord, elle a eu de sévères conséquences sur une économie déjà considérablement affaiblie par les sanctions internationales. Avant l’été, Kim Jong Un a reconnu que la Corée du Nord faisait face à une «situation alimentaire tendue»,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles