La Corée du Nord promet une réponse militaire "ferme" aux exercices conjoints de Washington et Séoul

Des images du leader nord-coréen Kim Jong Un diffusées sur un écran dans une gare de Séoul après un tir de missile balistique intercontinental (ICBM), le 24 mars 2022 en Corée du Sud. PHOTO D'ILLUSTRATION - Anthony WALLACE © 2019 AFP
Des images du leader nord-coréen Kim Jong Un diffusées sur un écran dans une gare de Séoul après un tir de missile balistique intercontinental (ICBM), le 24 mars 2022 en Corée du Sud. PHOTO D'ILLUSTRATION - Anthony WALLACE © 2019 AFP

La Corée du Nord promet une réponse militaire "ferme" aux exercices conjoints de Washington et Séoul, rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. Ces exercices militaires, organisés par la Corée du Sud et les États-Unis, sont "une provocation", affirme Pyongyang.

Ces derniers jours, la tension entre Pyongyang et Séoul s'est accentuée, avec plusieurs missiles lancés par la Corée du Nord, dont un tombé dans les eaux territoriales sud-coréennes, une première depuis 1953.

"Des mesures militaires pratiques soutenues, résolues et écrasantes"

Dans un communiqué, l'état-major général de l'Armée populaire coréenne a affirmé que cette dernière "continuera à répondre à tous les exercices de guerre anti-RPDC de l'ennemi par des mesures militaires pratiques soutenues, résolues et écrasantes", en utilisant un acronyme pour le nom officiel de la Corée du Nord, a rapporté KCNA.

Les récents essais de missiles balistiques du Nord constituent une "réponse claire" aux exercices conjoints américano-sud-coréens, ajoute le communiqué.

"Plus les provocations militaires de l'ennemi se poursuivront, plus l'Armée populaire de Corée les contrera de manière approfondie et impitoyable", menace encore le communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com