Corée du Nord : le pays tire une salve de huit missiles balistiques

Ce dimanche 5 juin, la Corée du Nord a effectué un essai de huit missiles balistiques de courte portée. Alors qu’un essai nucléaire du régime est annoncé imminent, Pyongyang continue de tester son arsenal balistique à un rythme effréné. Ce qui est la 18e démonstration de force de la Corée du Nord depuis le début de l’année intervient dans un contexte sécuritaire très tendu dans la péninsule et alors que Pyongyang continue d’affronter une épidémie de Covid-19.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Pour la première fois depuis 2017, les exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les États-Unis impliquaient le porte-avion américain USS Ronald Reagan, un navire de 100 000 tonnes à propulsion nucléaire. De jeudi à samedi les deux armées alliées se sont entraînées dans les eaux internationales au large de l’île japonaise d’Okinawa. Cela fait suite à la promesse des présidents sud-coréen et américain d’étendre ces exercices militaires qui déplaisent à Pyongyang.

Plus de quatre millions de personnes touchées par les « fièvres »

La Corée du Nord a répondu ce dimanche par le tir de huit missiles balistiques de courte portée, une manière de montrer que tout est sous contrôle alors que l’épidémie de Covid-19 se poursuit. Si la vie semble avoir repris dans la capitale, Pyongyang, les activités restent limitées ailleurs dans le pays et le total des cas de « fièvres » annoncés par les autorités a dépassé les quatre millions.

Des vaccins pour l'élite ?

Lire la suite

VIDÉO - La Corée du Nord dépassée par l'épidémie de Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles