Corée du Nord: le pays signale l'apparition d'une nouvelle "épidémie"

Après avoir enregistré des centaines de milliers de cas de Covid-19 ces dernières semaines, Pyongyang a rapporté ce jeudi l'apparition d'une nouvelle "épidémie."

La Corée du Nord a signalé ce jeudi une nouvelle "épidémie" d'une maladie intestinale, rapporte l'agence Associated Press (AP), qui cite l'agence d'État nord-coréenne KCNA. Le nombre de personnes infectées par ce que KCNA qualifie "d'épidémie entérique" n'a pas été indiqué.

L'agence n'a pas non plus identifié la maladie. Mais, souligne Associated Press, le terme "entérique" renvoie aux maladies intestinales, qui peuvent par exemple être causées par des aliments ou de l'eau contaminés. KCNA rapporte que des "médicaments" ont été fournis par le dirigeant Kim Jong-Un.

Touché par le Covid-19 en mai

Ces maladies sont courantes en Corée du Nord, où les installations de traitement de l'eau sont insuffisantes et où le système de santé publique est défaillant depuis des décennies, pointe Radio-Canada.

Aux prémices de la pandémie de Covid-19 en 2020, la Corée du Nord, l'une des dictatures les plus fermées de la planète, avait été l'un des premiers pays à totalement fermer des frontières après l'apparition du virus dans la Chine voisine. Pyongyang se vantait de sa capacité à tenir le virus à distance et n'avait signalé aucun cas confirmé de la maladie à l'OMS jusqu'à il y a un mois.

Car début mai, Pyongyang a annoncé avoir enregistré son premier cas de Covid-19, et le virus s'est largement propagé dans le pays depuis.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Corée du Nord dépassée par l'épidémie de Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles