Corée du Nord : les images spectaculaires de la défection d’un soldat

V.F. avec AFP

Grièvement blessé après avoir été touché par au moins quatre balles nord-coréennes, le militaire qui a fait défection est toujours hospitalisé au Sud.


Des images dramatiques ont été diffusées mercredi montrant la défection rare, le 13 novembre, d’un militaire nord-coréen grièvement blessé en franchissant la frontière sous les balles d’autres soldats du Nord.

Rendues publiques par le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), ces images de vidéosurveillances montrent en outre un des gardes nord-coréens lancés à la poursuite du fuyard passant brièvement la ligne de démarcation (LDM) avant de se raviser et de repartir au Nord, ce que l’UNC décrit comme une violation de l’accord d’armistice de 1953.




Corée du Nord : les images dramatiques de la défection d’un soldat

La scène, qui rappelle les pires heures de la Guerre froide, s’est déroulée l’après-midi du 13 novembre dans la « zone commune de sécurité » (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) où les deux armées rivales se font face. Le soldat a été grièvement blessé après avoir été touché par au moins quatre balles nord-coréennes.

Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la JSA, qui est une attraction touristique majeure pour les étrangers visitant la Corée du Sud. Mais comme tous les lundis, aucune visite guidée n’avait lieu ce 13 novembre.

Une course éperdue

Les images de plusieurs caméras de vidéosurveillance montrent d’abord une jeep conduite par le soldat roulant à vive allure sur une route totalement déserte menant depuis le côté Nord au village frontalier de Panmunjom, avant de s’immobiliser tout près de la ligne de démarcation.

Le militaire sort du véhicule et se lance dans une course éperdue vers le Sud, poursuivi par plusieurs soldats nord-coréens qui lui tirent dessus.

La plupart des Nord-Coréens s’arrêtent avant de franchir la démarcation, mais l’un d’eux la traverse, effectue plusieurs pas avant d’hésiter et de retourner au Nord.

D’autres images montrent (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

Marché aux esclaves en Libye : Macron dénonce un «crime contre l’Humanité»
Mladic, Milosevic... Qui sont les Bouchers des Balkans ?
Le transfuge nord-coréen se remet en regardant des films d’action
Qui est Nima Elbagir, la reporter de CNN qui a filmé la vente d’esclaves en Libye
Mladic condamné à la perpétuité : le président serbe appelle son peuple à «regarder vers l’avenir»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages