La Corée du Nord a envoyé des centaines de nouveaux ballons chargés de déchets à son voisin du Sud

La Corée du Nord a envoyé environ 600 nouveaux ballons remplis de déchets, a dénoncé dimanche l'armée sud-coréenne. Pyongyang a affirmé en début de semaine que ces "cadeaux" sont une riposte à l'envoi sur son territoire de ballons chargés de tracts de propagande contre le dirigeant Kim Jong-un.

Des mégots de cigarettes, des excréments ou du plastique. La Corée du Nord a envoyé, dimanche 2 juin, quelque 600 nouveaux ballons remplis de déchets vers la Corée du Sud, des hommes en combinaison se chargeant de les récupérer à mesure qu'ils touchent terre.

Depuis le début de la campagne mardi, quelque 900 ballons ont été lancés, selon l'état-major interarmées sud-coréen qui avait fait état au début de quelque 260 ballons remplis de déchets, notamment des piles usagées, des mégots de cigarettes et des excréments d'animaux.

"Nous allons temporairement suspendre la dispersion de déchets de papier au-delà de la frontière", a indiqué l'agence officielle nord-coréenne KCNA, dimanche.

Les ballons ont atterri dans les provinces du nord de la Corée du Sud, y compris la capitale Séoul et la région adjacente de Gyeonggi, qui abritent ensemble près de la moitié de la population du Sud.

Séoul a condamné mercredi cette action qualifiée de "bas étage", et le ministère sud-coréen de l'Unification a averti vendredi de contre-mesures si Pyongyang ne cessait pas ces provocations "irrationnelles".

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
La Corée du Nord envoie des ballons remplis d'immondices vers son voisin du Sud
"Gentil père" : quand une chanson de propagande nord-coréenne fait peur à Séoul
La Corée du Nord tire une dizaine de missiles balistiques de courte portée