Publicité

La Corée du Nord effectue un quatrième tir de missile de croisière en dix jours

Ces essais à répétition ne constituent pas directement une violation des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies, même si ces nouveaux projectiles seraient capables, selon Pyongyang, de porter une charge nucléaire. Les médias d’État ont présenté Kim Jong-un en train d’inspecter des navires militaires dans le cadre de la « préparation à la guerre ».

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Kim Jong-un a de grandes ambitions pour sa marine. Lors de sa visite au chantier naval de Nampho, il aurait déclaré que « renforcer le pouvoir naval pour protéger la souveraineté maritime et avancer les préparatifs de guerre est l’objectif le plus important ». Une citation rapportée par l’agence de presse du régime et accompagnée de photos du leader nord-coréen devant des corvettes et d’autres navires de guerre.

Plan de modernisation

Un large plan de modernisation de la marine nord-coréenne avait été défini en 2021 et de nombreuses constructions sont en cours. Mais cette nouvelle sortie du troisième des Kim s’inscrit dans un contexte très tendu autour de la frontière maritime intercoréenne dans la mer Jaune. Au début du mois, il avait déclaré la ligne de démarcation utilisée par Séoul dans la zone illégale et ordonné des changements constitutionnels pour redéfinir les limites du territoire nord-coréen.

« Ennemi numéro un »

À lire aussiCorée du Nord : une dérive inquiétante


Lire la suite sur RFI