Corée du Nord : 200 journalistes étrangers trompés par Kim Jong-Un

En plein conflit avec les Etats-Unis sur le nucléaire, le dirigeant nord-coréen a surpris jeudi la presse étrangère en invitant les journalistes à l'inauguration d'un complexe résidentiel.

Présents dans la capitale nord-coréenne à l'occasion du 105ème anniversaire de la naissance du fondateur du pays, Kim Il Sung, 200 journalistes étrangers ont été invités ce jeudi par le régime à participer à "un événement très important". Aucune information n'avait fuité sur la nature de cet événement, annoncé par Reuters mercredi sur Twitter. 

Mais alors que les tensions sur le nucléaire entre la Corée du Nord et les Etats-Unis ne cessent de se renforcer, plusieurs hypothèses ont circulé dans la nuit sur les réseaux sociaux, la plus évoquée étant la visite d'un site d'essai nucléaire. Convoqués dans la matinée, c'est finalement vers un nouveau complexe résidentiel que les journalistes ont été conduits.

Inauguration d'un complexe résidentiel

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un souhaitait ainsi inaugurer en leur présence l'imposant complexe de Ryomyong Street, qui abrite 5.000 logements. Des milliers de soldats et de nombreux responsables du régime ont également participé à la cérémonie.

Le Premier ministre Pak Pong-Ju a pris la parole devant la presse, louant les qualités de Kim Jong-Un, avant de souligner que la finalisation de ce projet démontrait "l'esprit de dévouement de notre population et de notre armée à mettre en oeuvre, quoi qu'il arrive, les ordres du parti", ainsi qu'une "victoire contre les sanctions impérialistes".

Ce n'est pas la première fois que le...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages