Corée du Nord : les États-Unis veulent étendre les sanctions de l’ONU

·1 min de lecture
Cette décision fait suite à de nouveaux essais nord-coréens cette semaine (illustration).
Cette décision fait suite à de nouveaux essais nord-coréens cette semaine (illustration).

Les États-Unis vont proposer à leurs 14 partenaires du Conseil de sécurité de l?ONU d?entériner au niveau international les sanctions américaines décidées dans la journée contre la Corée du Nord après plusieurs tirs récents de missiles balistiques nord-coréens, a annoncé mercredi soir l?ambassadrice américaine à l?ONU. Après l?annonce de nouvelles sanctions financières contre cinq ressortissants nord-coréens par le Trésor et le département d?État américains, « les États-Unis proposent des sanctions de l?ONU à la suite des six lancements de missiles balistiques de la Corée du Nord depuis septembre 2021, chacun d?entre eux violant les résolutions du Conseil de sécurité de l?ONU », a écrit dans un tweet Linda Thomas-Greenfield.

Son message ne précise pas quel type de sanctions pourrait être proposé au Conseil de sécurité, où la Chine et la Russie, dotées d?un droit de veto et qui demandent depuis plus d?un an un allègement de mesures prises contre Pyongyang, pourraient s?y opposer. Selon une source diplomatique américaine, il ne s?agirait cependant pas de proposer une nouvelle résolution à l?ONU. Washington a proposé d?ajouter à la liste des personnes et entités visées par le Comité de sanctions onusien chargé de la Corée du Nord les cinq ressortissants nord-coréens identifiés plus tôt par le Trésor, a précisé cette source. Ces personnes sont Choe Myong-hyon, installé en Russie, et Sim Kwangsok, Kim Song-un, Kang Chol-hak et Pyon Kwang-chol, qui vivent en Chin [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles