Coptes d'Egypte : la cathédrale de la Nativité inaugurée par le président al-Sissi, malgré les risques d'attentat

franceinfo Afrique
L’inauguration a eu lieu comme prévu le 6 janvier 2019, à l’occasion du Noël copte. La cérémonie s’est déroulée sous haute protection policière, au lendemain d’un nouvel incident anti-coptes au Caire, imputé au groupe Etat islamique (EI).

Des véhicules blindés déployés tous les 50 mètres. L’entrée de la nouvelle capitale administrative d’Egypte, en cours de construction dans une zone désertique située à 45 km à l'est du Caire, était bien gardée en cette veille de Noël copte. Tout comme les abords de la cathédrale de la Nativité, présentée comme la plus grande du Proche-Orient.

La sécurité en Egypte avait été renforcée pour les fêtes de fin d’année, Noël étant célébré dans tout le pays le 7 janvier, malgré l'interdiction des vœux de Noël relayée par les courants salafistes.

Attaque contre une église la veille de Noël

La veille de l’inauguration de la cathédrale de la Nativité, une nouvelle "opération terroriste" avait visé l’église Abou Sifin du Caire. Un officier de la police a été tué en tentant de désamorcer une bombe et deux autres ont été blessés. Leur intervention a permis d'éviter un attentat de plus grande ampleur, alors que des engins explosifs avaient été placés sur le toit d’une mosquée située à proximité de cette église.

Les coptes d’Egypte, qui représentent 10% d'une population de 100 millions d’habitants, sont régulièrement pris pour cible par des mouvements extrémistes dont l'EI. Ces deux dernières années, une centaine de personnes a été tuée lors d’attaques visant des chrétiens orthodoxes.

Depuis un an, 500 djihadistes présumés tués

En février 2018, l'Egypte a lancé une vaste opération contre Daech, dont la branche locale est basée au Sinaï, à l'est du pays. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi