Copa America: inquiétude pour Messi, encore décisif lors de Chili-Argentine mais blessé aux adducteurs et malade

Les débuts réussis de l’Argentine en Copa America portent la signature de Lionel Messi. S’il n’a pas marqué, l’attaquant est impliqué sur le trois buts de son équipe face au Canada (2-0) la semaine dernière et contre le Chili (1-0), mardi à Miami. L’octuple Ballon d’or, qui a aussi tiré sur le poteau, était pourtant diminué par une blessure à l’adducteur droit face à la Roja. A la 24e minute il s’est arrêté de jouer en se tenant le haut de la jambe et en se tournant, grimaçant, vers son banc avant d’être soigné par le staff médical et de finir la rencontre. Il a été aperçu en train de s’étirer à plusieurs reprises.

"Difficile de bouger librement"

"Cela me dérange un peu, mais j'ai pu finir le match", a confié l’ancien attaquant du PSG. "J'espère que ce n'est rien de grave. C'était au début du premier match. Je n'ai pas senti de pincement mais c'est devenu dur. Il m'était difficile de bouger librement à cause de la gêne. Demain (ce mercredi), je verrai comment nous continuons."

En plus d’une gêne physique, l’ancienne star du Barça a aussi joué en étant malade. "Je viens ici depuis quelques jours avec un mal de gorge, de la fièvre, peut-être que cela m'a fait des ravages aujourd'hui aussi", a expliqué La Pulga, qui a apporté d'autres précisions à sa blessure aux adducteurs: "Ce n'est pas quelque chose de vieux ou que je trainais, juste une contracture. Nous verrons."

Une chose est sûre, Lionel Scaloni ne prendra aucun risque avec sa star. Le sélectionneur argentin a déjà annoncé qu’il ferait beaucoup tourner pour le dernier match de poules face au Pérou après avoir décroché la qualification pour les quarts de finale. "Nous allons voir comment se passent ces prochains jours, comment je récupère", conclut Messi. "Aujourd'hui nous avons franchi une étape importante en se qualifiant, mais il y a beaucoup de matchs, de nombreux déplacements, nous allons commencer à réfléchir à ce qui s'en vient."

Article original publié sur RMC Sport