COP27: les négociations patinent, Antonio Guterres sonne la charge

© Géraud Bosman-Delzons/RFI

La fin de la 27e Conférence des Parties (COP) se profile à Charm el-Cheikh (Égypte). Cette 5e COP « africaine » dans un contexte international peu propice pour progresser sur le chemin de la lutte contre le réchauffement climatique, qui fait sentir ses effets de plus en plus fréquemment partout dans le monde. « Un jour à la COP » livre un condensé de ce qui s’est dit et noué durant la journée de négociations, et part à la rencontre de quelques-uns de ses acteurs. Une dernière journée thématique était réservée aux solutions.

Avec nos envoyés spéciaux à Charm el-Cheikh

RFI en édition spéciale ce vendredi :

Ce vendredi est censé marquer la dernière journée de cette 27e COP. Mais les négociations risquent de déborder sur le week-end. Pour faire le point sur les tractations et comprendre ce qui se joue dans la dernière ligne droite, RFI sera en édition spéciale. Une édition construite autour de quatre temps forts : l'état de la planète, les attentes de l'Afrique, la finance, enjeu-clé de cette COP27, et une dernière partie, porteuse d'espoirs, consacrée aux solutions pour parvenir à la neutralité carbone en 2050. Pour en parler en direct depuis Charm el-Cheikh, nous recevrons des invités de premier plan parmi lesquels : Laurence Tubiana, « architecte » de l'Accord de Paris et présidente de la Fondation européenne pour le climat, Jean Jouzel, climatologue et ancien vice-président au Giec, Lee White, ministre gabonais de l'Environnement et du Climat, et Mamadou Honadio, conseiller de la Cédéao.

► À suivre en direct de 6h à 8h en temps universel (TU).

C’EST DIT !

La France continue de rester un bloqueur.

À LA COP CE JEUDI


Lire la suite sur RFI