COP27: les bonnes intentions d'Emmanuel Macron vis-à-vis de l'Afrique

© AP - Christophe Ena

Emmanuel Macron est arrivé dimanche soir à Charm el-Cheikh, en Égypte, où il doit participer ce lundi 7 novembre à l'ouverture de la COP27. Dans un contexte d'urgence climatique, quel message du chef de l'État français veut-il faire passer ? Le président de la République arrive plein de bonnes intentions, notamment vis-à-vis de l'Afrique.

De notre envoyée spéciale à Charm el-Cheikh

Emmanuel Macron veut d'abord s'afficher comme un soutien des pays africains. À l'Assemblée générale de l'ONU au mois de septembre, il avait déjà plaidé en faveur d'un contrat Nord-Sud pour le climat.

Il a réaffirmé cette ambition dans une tribune publiée dans le Guardian avant son arrivée en Égypte. Et à Charm el-Cheikh, il doit notamment évoquer avec le président du Gabon Ali Bongo la réunion d'un « One Forest Summit » à Libreville au premier trimestre 2023, une initiative pour marquer la nécessité de ne pas laisser le continent sur le bord du chemin de la transition climatique.

À l'Élysée, on explique que le président français veut « embarquer » ses partenaires du G7 pour être au rendez-vous de la solidarité. Reste à savoir si cela se concrétisera par des avancées à l'occasion de cette COP.

L'occasion de faire lui-même le service après-vente de son action, qui fait l'objet de beaucoup de critiques dans l'opposition. À la COP, comme en France, Emmanuel Macron doit donner des gages.


Lire la suite sur RFI