COP26: comment la vivre sans déprimer

·1 min de lecture

ENVIRONNEMENT - C’est fini, plié... circulez, il n’y a déjà rien à voir... Le pessimisme qui accompagne les débuts de la COP26 n’est pas sans justification: la Terre ne prend pas le chemin d’un réchauffement qui sera limité à +1,5° en 2100. Loin de là même, d’après les dernières estimations.

Dans un tel contexte, alors que s’ouvrent les négociations mercredi 3 novembre, ce grand rendez-vous international peut sembler vain, six ans après une COP21 censée avoir éveillé les esprits comme jamais.

Pourtant, les discussions qui s’y dérouleront, autour des tables rondes mais surtout dans les alcôves, peuvent avoir un impact considérable, comme vous pouvez le découvrir dans ce nouvel épisode de l’Enver(t) du décor, le podcast environnement du service sciences du HuffPost.

Apple Podcasts
Apple Podcasts
Spotify
Spotify

Les sources utilisées:

  • Le rapport de l’OCDE soulignant les manques dans le financement de la transition

  • Le traité de non-prolifération des énergies fossiles

  • La dépendance de la Chine sur les centrales à charbon

  • L’impératif de limiter encore plus le recours aux énergies fossiles

  • Le programme (très) détaillé des discussions de la COP26

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Lire aussi:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles