Cop26: les militants d’Ocean Rebellion vomissent du pétrole

·2 min de lecture

COP26 – Du vomi de “pétrole” et une marée noire humaine pour illustrer l’impact de la pollution pétrolière. Des militants du groupe climatique Ocean Rebellion ont organisé une manifestation contre l’industrie des combustibles fossiles près de Glasgow ce mardi 2 novembre, en marge de la Cop26.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, les activistes ont ciblé la seule raffinerie de pétrole brut d’Écosse, gérée par Ineos et située à Grangemouth près de Glasgow. Déguisés avec des bidons sur la tête, plusieurs d’entre eux ont craché du faux pétrole, en réalité un liquide végétal, sur des billets. d’autres se sont déguisés avec des capes noires pour symboliser une marée noire.

“Nous voulons entendre que leurs actions seront appropriées à la situation d’urgence dans laquelle nous nous trouvons. Ne plus entendre de belles paroles.” a expliqué à Reuters un manifestant. “Nous avons besoin d’agir immédiatement avec un changement global. Des transports, des réseaux d’emploi, toute la structure de notre société doit changer”, a-t-il ajouté.

Le propriétaire de la raffinerie Ineos avait déclaré en septembre dernier qu’il convertirait son usine pour qu’elle fonctionne à l’hydrogène. Une transformation qui coûterait plus d’un milliard de livres et permettrait une neutralité carbone d’ici 2045, selon l’entreprise.

La Grande-Bretagne a pour objectif d’atteindre une telle neutralité d’ici 2050. Si le pays a considérablement réduit ses émissions dues à la production d’électricité, il a plus de mal à réduire l’empreinte carbone liée à l’industrie.

À voir également sur Le HuffPost: À Glasgow, des sirènes s’échouent dans des filets contre la Cop26

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles