COP25 : L’Humanité doit mettre fin à sa « guerre contre la nature » selon le secrétaire général de l’ONU

20 Minutes avec AFP

CLIMAT - La conférence climat de l’ONU, la COP25, doit s’ouvrir lundi 2 décembre à Madrid

A la veille de l’ouverture de la nouvelle conférence climat de l'ONU, la COP25, le secrétaire général a lancé un premier message en signe d’avertissement. L’Humanité doit mettre fin à sa « guerre contre la nature », a-t-il martelé dimanche à Madrid, listant les impacts dévastateurs du dérèglement climatique.

« Depuis des décennies, l’espèce humaine est en guerre contre la planète et la planète rend coup pour coup. Nous devons mettre fin à notre guerre contre la nature et la science nous dit que nous pouvons le faire », a déclaré Antonio Guterres lors d’une conférence de presse.

Des engagements « totalement insuffisants »

Il a dénoncé les engagements «totalement insuffisants» de la communauté internationale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Anticipant sur un rapport de l’Organisation météorologique mondiale qui doit être publié cette semaine, il a d’abord confirmé que, sans surprise, 2019 allait se hisser dans le top 5 des années les plus chaudes.

« Les cinq dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées », a-t-il dé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Changement climatique : Multiplier les ambitions, réduire les émissions… Le plan de l’ONU pour éviter le pire
Réchauffement climatique : Les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint un record en 2018
COP 25 : A Madrid, les regards de la planète déjà portés vers 2020 ?
Greta Thunberg : La jeune militante récompensée par le Prix international de la paix des enfants
VIDEO. Environnement : Le Parlement européen déclare l’urgence climatique