COP15: Xi Jinping promet plus de 200 millions pour un fonds de protection de la biodiversité

·2 min de lecture

En Chine la COP15, la conférence de l’ONU sur la biodiversité, est lancée. Dans un discours en vidéo, le président chinois a annoncé un fonds de plus de 200 millions d’euros pour aider à la conservation de la biodiversité des pays en développement et un effort dans le développement des énergies renouvelables.

Avec notre correspondant à Pékin,Stéphane Lagarde

Les ONG et les diplomates présents à Kunming attendaient une annonce forte pour tenter d’inverser la courbe de la perte de la biodiversité. Ce discours n’est qu’un début et s’adresse à celles et ceux qui réclamaient, notamment en Afrique et en Amérique du Sud, un coup de pouce des pays développés pour protéger les forêts primaires, les zones humides et autres prairies encore en partie préservées de l’avancée des mégalopoles.

À écouter aussi : COP15 biodiversité : «Il faut être plus sobre dans l'utilisation de l'espace et des espèces»

Un investissement indispensable

« La Chine contribuera à hauteur de 1,5 milliard de yuans à la création d’un fonds de soutien à la préservation de la biodiversité dans les pays en développement » a affirmé Xi Jinping via les écrans de la COP15. Localement, le président chinois annonce une accélération des projets photovoltaïques et éoliens à grande échelle, sur fond musical et d’images de pâles géantes d’éoliennes couchées dans les sables du désert de Gobi dans les extraits diffusés par les médias d’État.

À lire aussi : Chine: la COP15 biodiversité s’ouvre à Kunming, un rendez-vous essentiel pour l’environnement

L’objectif est de parvenir d’ici à la fin de la conférence en mai prochain à une déclaration commune des engagements des pays à protéger 30% de leurs zones terrestres et maritimes. Impossible d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat sans investir dans la biodiversité. La COP15 s’intercale avec la COP26 de Glasgow, c’est donc aussi une vitrine importante pour la diplomatie chinoise qui entend revendiquer la suprématie morale de la gouvernance environnementale mondiale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles