COP 27 : comment Emmanuel Macron veut devenir un acteur politique majeur de l'écologie

Le monde entier ou presque a rendez-vous en Égypte pour l'ouverture de la COP 27 à Charm-El-Cheikh pour ce sommet consacré aux conséquences du changement climatique . Ce n'est pas tout à fait un hasard s'il se tient en Afrique. Le continent souffre particulièrement du dérèglement imputable aux pays industrialisés. Emmanuel Macron abordera cette solidarité entre le Nord et le Sud dans son discours ce lundi après midi. Mais pas seulement, car le président français veut se poser en défenseur de la nature.

Façonner sa stature de meneur à l'international

La guerre en Ukraine a complètement déstabilisé le marché de l'énergie et de nombreux pays sont en train de revoir leur politique en la matière. L'objectif pour Emmanuel Macron, c'est que ces changements ne s'opèrent pas au détriment des accords de Paris , qui prévoient de limiter la hausse des températures à un degré et demi d'ici à 2050. Concrètement, le chef de l'État plaide pour une sortie totale du charbon et souhaite accompagner les pays du Sud dans leur transition écologique.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Manière pour le président de tenter de façonner sa stature de meneur à l'échelle internationale, lui qui aspirerait, selon plusieurs proches, à un poste européen à l'issue de son second quinquennat. Emmanuel Macron, soucieux de la trace qu'il laissera dans l'histoire, compte donc s'appuyer sur l'écologie pour apparaître comme un acteur politique majeur sur ce sujet. Après avoir placé en ...


Lire la suite sur Europe1