Coopération stratégique : la Chine et l’Iran signent un pacte sur 25 ans

Source AFP
·1 min de lecture
Cet accord entre Pékin et Téhéran était en gestation depuis 2016.
Cet accord entre Pékin et Téhéran était en gestation depuis 2016.

Après cinq ans de gestation, le pacte est désormais acté : la Chine et l'Iran ont signé, samedi 27 mars à Téhéran, un accord de coopération stratégique et commerciale pour une durée de 25 ans. Un pacte dont la genèse remonte donc à 2016, lors de la visite du président chinois Xi Jinping à Téhéran. L'accord a été signé par le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi et son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, selon un journaliste de l'Agence France-Presse. Pour l'instant, les grandes lignes de ce pacte n'ont pas été dévoilées.

Selon l'agence officielle Irna, les derniers détails de l'accord ont été arrêtés dans la matinée lors d'une rencontre entre « Wang Yi et Ali Larijani, conseiller du guide suprême [iranien Ali Khamenei] et représentant spécial de la République islamique d'Iran pour les relations stratégiques avec la République populaire de Chine ». La signature de ce pacte illustre la priorité donnée aux relations avec « l'Est » (c'est-à-dire pour l'Iran des États comme la Chine, les deux Corées, l'Inde, le Japon ou la Russie) conformément à l'inflexion donnée par Ali Khamenei en 2018 en rupture avec l'un des slogans les plus populaires de la révolution iranienne de 1979 : « Ni Ouest, ni Est, République islamique. »

Une feuille de route complète

La Chine est le premier partenaire commercial de la République islamique d'Iran et était l'un des principaux acheteurs de brut iranien avant le rétablissement, en 2018, des sanctions américaines contre [...] Lire la suite