Le convoi militaire de l'opération Barkhane attaqué au Niger est arrivé à Gao

Au moins deux personnes ont été tuées et seize autres blessées samedi dans l'ouest du Niger lors d'affrontements entre des manifestants et un convoi militaire français en provenance du Burkina Faso que des protestataires tentaient de bloquer. Les précisions du capitaine François Xavier, commandant d'unité du deuxième régiment étranger de parachutistes et chef du convoi militaire, qui était l'invité de France 24.