Conversation avec Macron, critique des élites : premiers extraits du livre d'Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De nouveaux coups de boutoir pour Éric Zemmour. Alors que le polémiste ne s'est pas encore déclaré candidat à l'élection présidentielle de 2022, il est l'auteur d'un nouveau livre, La France n'a pas dit son dernier mot, qui paraitra en librairie jeudi prochain. Le Figaro en publie les bonnes feuilles ce vendredi. On peut y lire les analyses du journaliste de CNews et une série d'anecdotes, de conversations dans les coulisses des plateaux télés et avec des acteurs du monde politique. Parmi elles, son échange avec le président Emmanuel Macron reste le plus marquant.

>> Retrouvez Europe matin en podcast et en replay ici

Emmanuel Macron intéressé par les propositions d'Éric Zemmour

Peu après l'agression du journaliste au mois de mai 2020, les deux hommes se téléphonent et discutent de l'immigration, des banlieues et de l'islam. Ils établissent presque un diagnostic commun, avant que l'éditorialiste n'interpelle Emmanuel Macron : "J'ai un plan si vous voulez, il y a de nombreuses mesures à prendre". "Ça m'intéresse", répond le président, avant de relancer le sujet à la fin de la conversation. "Au fait, votre plan, faites-moi une note. Mon secrétariat vous contactera."

À travers ces courtes séquences racontées par Éric Zemmour, on observe ce qu'il considère comme des trahisons et des renoncements de la part d'une certaine élite. C’est par exemple Pascal Blanchard, historien spécialiste de la décolonisation, qui se vante auprès de l’écrivain de "tenir les programmes scolaires&...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles