Publicité

La Convention de l'ONU sur le climat est sur la paille

L'organisme onusien, en charge principalement de l'organisation des COP sur le climat, annonce annuler toute une série d'événements prévus cette année, comme les Semaines du climat, pourtant essentielles dans la tenue du débat mondial sur la réponse à apporter au changement climatique.

Il y avait eu quatre Semaines du climat en 2023 : au Kenya, en Arabie saoudite, au Panama et en Malaisie. Près de 30 000 participants au total, de nombreux ateliers et conférences, des chefs d'États, ONG, militants et scientifiques s'y sont retrouvés et ont apporté des contributions majeures alors que la COP28 se profilait en décembre.

En 2024, il y en aura... zéro. La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) n'est plus assez financée pour les organiser. Ses ressources garanties par les États ne réprésentent en effet que la moitié de la somme qu'elle estime nécessaire pour mener à bien toutes ses missions de plus en plus nombreuses.

Cette annulation est vivement regrettée car ces événements constituaient des espaces uniques pour faire entendre les voix, de fermiers, chefs de communautés, femmes et enfants, confrontés quotidiennement aux conséquences du réchauffement climatique, partout autour de la planète. Témoignages et revendications qui ne trouvent que trop rarement leur place au sein de l'espace bien plus formel et diplomatique que constituent les COP.


Lire la suite sur RFI