Convention citoyenne sur le climat: Nicolas Hulot lance un appel à Emmanuel Macron

Jeanne Bulant
L'ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot (image d'illustration) - Ludovic Marin

L'ancien ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot a appelé Emmanuel Macron à "considérer le travail de la Convention citoyenne comme une extraordinaire opportunité", ce jeudi, estimant que les 150 citoyens qui la composent "lui confient une sorte de mandat". Il demande ainsi que certaines des mesures pour le climat proposées soient reprises "dans le troisième projet de loi de finances rectificative, et les autres dans les prochaines lois".

Emmanuel Macron doit considérer le travail de la Convention citoyenne comme une extraordinaire opportunité. Les 150 citoyens lui confient une sorte de mandat. Certaines mesures doivent être reprises dans le #PLFR3, les autres dans les prochaines lois", a tweeté l'ex-ministre de la Transition écologique.

La Convention citoyenne pour le climat a demandé dimanche l'introduction de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution et la création d'un crime "d'écocide" par référendum, renvoyant l'exécutif à "ses responsabilités" pour l'application des autres mesures, pour certaines radicales, adoptées après neuf mois de travaux.

Le chef de l'Etat, qui recevra les 150 citoyens de la Convention le 29 juin, avait décidé d'organiser cet exercice de démocratie participative inédit en France après la crise des "gilets jaunes", déclenchée par l'annonce d'une taxe carbone sur les carburants.

Article original publié sur BFMTV.com