Convention citoyenne pour le climat : la sélection des Français volontaires débute par téléphone

franceinfo

C'était l'une des promesses d'Emmanuel Macron à l'issue du grand débat national. Le président de la République a proposé de mettre sur pied une convention citoyenne pour le climat qui réunira des personnes tirées au sort pour qu'elles élaborent des propositions en matière d'énergie, de transports ou d'environnement. Le processus a commencé, la sélection en elle-même débute lundi 26 août.

Six week-ends de travail programmés

Un ordinateur a généré quelque 250 000 numéros de téléphone qui vont être appelés, jusqu'à trouver 150 volontaires pour faire partie de cette convention. Le panel final devra être représentatif de l'ensemble de la société française en termes de sexe, d'âge et de catégories socio-professionnelles. Une première réunion est prévue le premier week-end d'octobre à Paris, dans l'enceinte du Conseil économique social et environnemental (CESE). Cinq autres week-ends de travail suivront d'ici début février, date à laquelle les propositions de cette convention sont attendues.

C'est le gouvernement qui décidera du sort des propositions qui auront émergées. Il choisira soit une application directe par voie réglementaire, soit un passage au Parlement, soit l'organisation d'un référendum. Cela n'est pas de la démocratie directe, mais pour Thierry Pech, directeur général de Terra Nova, l'une des personnalités (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi