Convention citoyenne sur le climat : des propositions radicales

Vous avez tous vu passer sur les plages ces avions avec des banderoles publicitaires. "Cela sera-t-il un jour interdit ? C’est l’une des propositions de cette feuille de route", explique la journaliste Valérie Heurtel sur le plateau du 20 Heures. "En fait, l’idée serait d’interdire tout ce qui fait du mal à la planète", ajoute-t-elle. Les travaux de la convention soulignent également des propositions très audacieuses en matière de transports en commun, "comme interdire tous les vols intérieurs s’il y a une alternative de moins de 4 heures". Des autoroutes limitées à 110 km/h Par ailleurs, les citoyens de la convention ont proposé de "limiter la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes au lieu de 130 km/h pour polluer moins", ajoute Valérie Heurtel. "Autre piste : interdire la construction de centres commerciaux en périphérie des villes, parce qu’ils mangent l’espace agricole", explique-t-elle. Ensuite, "dans un tout autre registre, une proposition assez radicale : avertir les consommateurs en cas d’achat peu vertueux", notamment via des photos sur les emballages. On pourrait imaginer, par exemple, "la photo d’un paysage dévasté sur un produit qui contiendrait de l’huile de palme avec un message choc", poursuit la journaliste.