Controverse en Nouvelle-Zélande : un concours autorise la chasse aux chats errants aux enfants et aux adultes

Alors qu’en Alaska, un chat a été maire d’un village pendant 20 ans, en Nouvelle-Zélande, les habitants font tout pour se débarrasser des félins errants. La compétition The North Canterbury fundraising event est l’événement le plus controversé de la région puisqu’il autorise les adultes et les enfants à chasser des animaux, comme les cerfs, les canards, les porcs, les opossums et les lapins sous prétexte que ces bêtes “menacent la biodiversité et la faune”. Pire encore, depuis 2023, le gouvernement a ajouté à cette longue liste de torture les chats errants. Et ceux qui chassent le plus grand nombre de chat touchent une somme de 283 euros. Ceux qui tuent le plus gros chat remportent près de 565 euros.

Un concours qui donne froid dans le dos. L’événement en question a lieu tous les 29 et 30 à juin à au moins 10 km des zones résidentielles, en Nouvelle-Zélande. Cette compétition de l’horreur autorise les adultes comme les enfants à sortir leur fusil pour tirer sur la population animale qui menace la faune de la région. Depuis l’année dernière, les chats errants font désormais partie de cette liste. D’après l’organisateur du concours, Matt Bailey, interrogé par The Guardian, seuls les chats errants qui “seraient porteurs de maladies mettant en danger le bétail des agriculteurs” peuvent être chassés. Les chats domestiques ne sont pas pris pour cible, ajoute-t-il. Ainsi, pour garantir la sécurité des chats disposant d’un propriétaire, le concours a mis en place des “mesures de protection”. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles sont les raisons derrière le vol en V des oiseaux migrateurs ?
Combien de temps un chat peut-il se retenir d’uriner ?
Quelle est la différence entre une punaise diabolique et une punaise nébuleuse ?
Quelles actions puis-je entreprendre pour aider à la conservation des animaux sauvages ?
"Gang des tortues Ninja" : les autorités démantèlent un réseau criminel pour sauver une centaine de tortues