Contrebande : qui se cache derrière le trafic de cigarettes ?

Le trafic se déroule à ciel ouvert, devant la plus grande gare d’Europe, la Gare du Nord, à Paris. Dans ce quartier populaire, des dizaines de vendeurs à la sauvette proposent leurs paquets de cigarettes sans se cacher. Dès la sortie du métro, un petit groupe présente sa marchandise, vendue à 5 euros le paquet, soit moitié moins chère que chez les buralistes. Entre les revendeurs, la concurrence est féroce, parfois jusqu’à la violence. Pour les riverains et les commerçants du quartier, la situation est invivable. 7,2 milliards de cigarettes illicites consommées en 2019 en France Les policiers assurent qu’ils patrouillent tous les jours dans le secteur, et qu’ils multiplient les contrôles. "C’est un système inspiré du trafic de stupéfiants, c’est-à-dire que les vendeurs ont très peu de produits sur eux, pour éviter de perdre trop de matière quand il y a une opération de police", explique Alain Chastrusse, commissaire central du 10e arrondissement de Paris. La France serait devenue le plus grand marché de tabac illicite au sein de l’Union européenne, avec 7,2 milliards de cigarettes consommées en 2019. Parmi Nos sources : "Consommation de cigarettes illicites dans l’Union européenne, au Royaume-Uni, en Norvège et en Suisse, résultats 2019" (18 juin 2020) Rapport mandaté par Philip Morris products SA Liste non exhaustive