Contre Washington, Netanyahou entend avoir les mains libres face à l'Iran

·1 min de lecture

En nommant ce 25 mai le nouveau chef du Mossad, le Premier ministre israélien en a profité pour rappeler que le service de renseignement de l'État hébreu devrait continuer son travail de sape contre le régime des mollahs, sans attendre l'autorisation de Washington cette fois.

" À côté de vous, James Bond c’est un rigolo " : Benyamin Netanyahou a présenté en ces termes le nouveau patron du Mossad, David Barnea, aux côtés de son prédécesseur Yossi Cohen. La passation de pouvoir aura lieu le 1er juin. Mais la feuille de route du chef des renseignements israéliens est toute tracée : continuer à saboter par tous les moyens les efforts déployés par l’Iran pour se doter de l’arme nucléaire. Cette mission, Yossi Cohen l’a menée de main de maître, avec de mystérieuses explosions et des éliminations ciblées en Iran attribuées au Mossad. David Barnea aura sans doute plus de mal à poursuivre cette approche " offensive ".Le nouvel espion n’aura en effet plus la marge de manœuvre quasi-illimitée contre l’Iran que Benyamin Netanyahou avait obtenue de Donald Trump. L’ancien président américain s'était retiré en 2018 de l’accord international signé trois ans plus tôt sur le nucléaire iranien. Joe Biden a pris le contre-pied de cette politique. Il négocie depuis avril à Vienne une réintégration des États-Unis dans l’accord et la levée des sanctions contre Téhéran au grand dam de Benyamin Netanyahou. Bref, les règles du jeu ont changé. Washington pourrait ne pas apprécier qu’Israël...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Le profil néonazi d'un des suspects du projet d'attentat contre des francs-maçons

Comment les marques font de la lutte contre le racisme et l'homophobie un outil marketing

"La renaissance d’une gauche conséquente et sincère, seule solution contre le RN"

Chasseurs contre animalistes : le match des clientèles électorales avant 2022

Manifestation de policiers : Darmanin porte plainte contre Pulvar au nom de son ministère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles