Ils sont tous contre Macron

Libération.fr

Le candidat d’En marche dispose du plus fort pronostic de victoire au second tour, tout en étant doté d’un électorat considéré volatil. Lundi, il concentrera toutes les attaques, à droite et à gauche.

Il a fait irruption, presque par effraction si on écoute certains de ses adversaires, au centre de la vie politique française. Aujourd’hui (fragile) favori pour se qualifier au second tour face à Marine Le Pen lors de la très prochaine présidentielle et donc pour l’emporter, Emmanuel Macron est devenu l’homme à abattre. L’expression est à peine exagérée tant le candidat d’En marche concentre les attaques, lui assurant une position centrale à une trentaine de jours du premier tour. Et alors que se tient ce lundi soir sur TF1 un débat inédit sous la Ve République entre les cinq candidats en tête dans les intentions de vote pour le premier tour.

Emmanuel Macron est celui disposant du plus fort pronostic de victoire et en même temps le candidat dont les électeurs potentiels se disent les moins sûrs de voter in fine pour lui. Autrement dit, la volatilité, pour ne pas dire la versatilité d’une partie de son électorat, est plus marquée que chez ses concurrents. Ce n’est pas forcément une faiblesse, mais cela questionne évidemment la solidité de l’adhésion de ceux qui affirment en pincer pour lui. Il faut dire que Macron est en quelque sorte confronté à une double primaire - dont il semble pour l’instant sortir gagnant. A sa droite, avec François Fillon sur le credo libéral, à sa gauche avec Benoît Hamon sur celui de la société ouverte.

«Au bon endroit». Au moment d’aborder le dernier mois d’une folle campagne présidentielle qui commence officiellement jeudi, mais qui agite la classe politique et médiatique depuis des mois pour ne pas dire des années, Emmanuel Macron se retrouve dans une configuration très favorable : un premier tour face au socialiste Benoît Hamon, qui revendique de se situer au cœur de la gauche, et face à un François Fillon passablement carbonisé au moins (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Cinq ans après Merah, «la République n’oublie pas»
Contre les violences policières, une manif, plusieurs familles
Site de rencontres
Macron VS Fillon La CULTURE FRANçAISE Les duels du débat Le Pen VS Fillon La sortie de l’euro LE PEN Vs Mélenchon LE DROIT DU SOL HAMON VS Mélenchon L’Union européenne Hamon VS Macron L’école HAMON Vs Fillon Les Fonctionnaires LE PEN Vs MACRON LE LIBRE ECHANGE
ETA : l’appel des Basques à Paris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages