Contre les coupures d’électricité, à quoi sert (vraiment) Ecowatt ?

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sortez les bougies ? Des coupures électriques seraient « inévitables si la consommation d’électricité ne diminue pas » aux pics de la journée (entre 8H00 et 13H00 et entre 18H-20H), a prévenu le Réseau de Transport d’Électricité le 1er décembre. Pour les éviter, le gouvernement a lancé début octobre une météo de l’électrique, sous le nom d’Ecowatt. Un bison futé qui se veut être un objet du quotidien pour passer l’hiver. Mais vous sera-t-il vraiment utile en cas de menace de black out ?

Oui, mais de façon très limitée, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article. Si l’application compte déjà 300.000 inscrits, et conseille aux utilisateurs des écogestes simples, elle permet également de s’abonner à des « alerte vigilance coupure ». En renseignant ses coordonnées, un système de notifications averti de la tension disponible sur le réseau électrique et de coupures potentielles. Le temps de sortir bougies et plaids pour les malchanceux éventuels

Mais l’objectif d’Ecowatt, ce n’est d’abord de servir à alerter, mais bien à conseiller. L’application vous rappelle par exemple d’éteindre le chauffage en quittant la pièce mais aussi vous préconise de laver votre linge après 20h. Le but : une régulation à l’échelle nationale pour éviter de saturer le réseau électrique.

En région PACA depuis 2010, 80% des abonnés au dispositif déclarent avoir fait évoluer leur comportement. Attendez-vous à en entendre parler aussi dans les entreprises. Il propose aux entreprises de s’impliquer en faveur d’une meilleure consommation de l’électricité, par des actions ou la communication.

À voir également sur le HuffPost :

Lire aussi