Contre le coronavirus, les anticorps monoclonaux arrivent en France

·1 min de lecture

Une nouvelle classe de médicaments arrive en France. Les anticorps monoclonaux, qui peuvent réduire les formes graves du Covid-19, ont bénéficié d'une autorisation d'utilisation d'urgence. Mais dans un premier temps, ils ne seront disponibles qu'à l'hôpital pour des patients fragiles.

Cela pourrait représenter un nouvel espoir dans le traitement du coronavirus. Les anticorps monoclonaux, cette classe de médicaments dont avait pu bénéficier Donald Trump en novembre dernier, arrivent en France. Ils viennent de bénéficier d'une autorisation d'utilisation en urgence, et seront bientôt disponibles pour certains patients dans les hôpitaux.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 25 février

Le traitement de "Regeneron" dont avait bénéficié l'ancien président américain devrait être autorisé dans les jours qui viennent. Mais pour l'instant, c'est un traitement de la même famille, celui du laboratoire Eli Lilly, qui vient d'obtenir une autorisation temporaire d'utilisation.

Les anticorps monoclonaux révolutionnent depuis 20 ans le traitement du cancer et de certaines maladies rares, explique Brigitte Autran, professeur d'immunologie. Et les essais cliniques montrent qu'ils peuvent aussi réduire les formes graves du Covid, s'ils sont proposés très tôt, dans les cinq jours après le début des symptômes.

"Sélectionner les anticorps les plus puissants"

"C'est un peu comme si on prenait du plasma de convalescent, mais c'est une étape plus sophistiquée, qui permet surtout de sélectionner les anticorps les plus puissants", indique Brigitte Autran à Europe 1. "C'est la première génération de traitement vraiment dirigée contre le virus qui est mise au point."

Ce contenu d'urgence peut également vous intéresser :

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Les fêtes privées sont-elles vraiment interdites ave...

Lire la suite sur Europe1