Contre le cancer de la peau, 2 500 personnes posent nues sur la plage en Australie

SANTÉ - Bondi Beach, célèbre plage de Sydney en Australie, est devenue, ce samedi 26 novembre à l’aube, une plage nudiste. Dès 3 h 30, 2 500 volontaires de tous âges et dans le plus simple appareil ont posé pour le photographe américain Spencer Tunick, qui leur lançait ses instructions par haut-parleur depuis une plateforme surélevée, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Cet événement baptisé « Strip Off for Skin Cancer », soit « Déshabillez-vous pour le cancer de la peau » en français, était organisé en collaboration avec une association encourageant les Australiens à se faire régulièrement examiner par un dermatologue.

Le nombre de participants n’a pas été choisi au hasard ; il équivaut à celui des Australiens qui meurent chaque année d’un cancer de la peau.

Le plus haut taux de cancer de la peau dans le monde

Selon le Conseil australien du cancer, l’Australie présente le plus haut taux de cancers de la peau au monde. Le pays se situant sous un énorme trou dans la couche d’ozone, les rayons ultraviolets brûlent pendant une longue période de l’année. L’été, les températures peuvent s’élever jusqu’à 40 degrés.

« Le cancer, en particulier en Australie, est un problème majeur, confirme à l’AFP Drew Wade, 44 ans, qui a participé à l’événement. C’était tout simplement merveilleux de participer à quelque chose qui était à la fois expressif en tant qu’œuvre d’art et porteur d’une signification, à savoir encourager les gens à se faire examiner pour le cancer de la peau. »

« J’ai passé la moitié de ma vie au soleil et on m’a retiré deux mélanomes malins du dos », raconte un des volontaires, Bruce Fasher, 77 ans. « J’ai pensé que c’était une bonne cause, et j’aime enlever mes vêtements à Bondi Beach », a-t-il ajouté.

Spencer Tunick est connu pour ses strip-teases massifs organisés dans des lieux très connus à travers le monde. Il a notamment déshabillé plus de 5 000 personnes devant l’Opéra de Sydney en 2010, et 18 000 personnes - son record - sur le Zocalo à Mexico en 2007.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi