Contre les brûlures d'estomac, évitez (absolument) ces 9 aliments

Les brûlures d'estomac, appelées aussi "aigreurs d'estomac", "brûlures épigastriques", " remontées acides" sont les maux d'estomac les plus fréquents dans la population française. Environ 10% des adultes décriraient des brûlures d'estomac au moins une fois par semaine et 2 à 5% une fois par jour. Et au-delà de l'âge de 50 ans, près de la moitié de la population en souffrirait.

La remontée de sucs gastriques entraîne des sensations de douleurs au niveau de l'estomac et de brûlures qui peuvent remonter jusque dans le fond de la gorge, notamment après un repas. Si ces brûlures sont occasionnelles, par exemple après un repas copieux elles n'ont rien d'alarmant mais une consultation médicale est nécessaire si elles se produisent après chaque repas.

Attention aux aliments acides

Ces brûlures d'estomac peuvent être accompagnée de remontées acides et de toux notamment en position allongée. Les brûlures d'estomac peuvent survenir occasionnellement, après un repas copieux par exemple, pendant certaines périodes de la vie comme pendant la grossesse ou être chroniques. Lorsqu'elles sont chroniques, on parle de reflux gastro-œsophagien. "Les sucs gastriques risquent de provoquer une , qui rend difficile et douloureuse la déglutition", indique le Vidal.

Et si certains aliments peuvent soulager les symptômes des brûlures d'estomac (amandes, bananes, miel, viandes maigres, céréales complètes et légumineuses...), certains autres aliments peuvent les aggraver.

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Se mettre au sport pour éliminer les excès des fêtes : est-ce une bonne idée ?
Dry January : 9 idées étonnantes et originales de boissons sans alcool
Bientôt un vaccin pour contrer les cellules cancéreuses du cerveau ?
Sarcome alvéolaire des tissus mous : l'immunothérapie autorisée aux USA
Fatigue : ces remèdes de grand-mère insolites qui aident à mieux dormir