Pour/Contre. Êtes-vous fait pour l’expatriation ?

·1 min de lecture

Découvrir une nouvelle culture, pouvoir être soi-même, avoir une meilleure qualité de vie… Cela fait rêver ! Oui, mais avoir du mal à communiquer, devoir affronter la bureaucratie et être loin de ses proches, beaucoup moins.

Le site canadien The Travel a fait la liste des pour et des contre à examiner avant de se lancer dans un projet de vie à l’étranger.

Découvrir une nouvelle culture en pratique

Il s’agit de la langue, de l’histoire, mais aussi de tous les petits us et coutumes de la vie quotidienne. Par exemple, relève The Travel, “en Israël, les gens marchandent tout, même un trajet en taxi. Au Chili, à l’inverse, cela est totalement contraire aux pratiques. Prendre une douche tous les jours peut être une norme dans certains lieux, mais l’est moins ou est carrément découragé ailleurs, dans des endroits où l’eau est rare”. Bref, vivre à l’étranger, c’est aussi et surtout se confronter à la différence et parfois remettre en question ses propres usages.

À lire aussi: Science. Êtes-vous fait pour vivre à l’étranger ?

Plonger dans un nouveau milieu, avec des stéréotypes mais aussi des attentes différentes, peut également permettre de se réinventer. “Parfois, chez eux, les gens sont bloqués dans une routine. Tout le monde les connaît et attend d’eux un certain comportement. Partir vivre dans un nouveau pays peut permettre de s’épanouir pleinement. C’est libérateur”, note le site canadien.

Les pour : apprendre, ou se perfectionner dans, une nouvelle langue, découvrir une nouvelle cuisine et de nouvelles musiques, pouvoir être soi-même.

Les contre : devoir constamment faire un effort d’adaptation peut s’avérer difficile, communiquer efficacement n’est pas aisé – même si on connaît la langue locale – car les codes sont différents.

Changer de situation financière

De

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles