Elle contracte une MST dans une voiture et reçoit 52 millions de dollars

Une décision judiciaire a fait beaucoup parler aux États-Unis. Une Américaine, ayant contracté une MST dans une voiture, a touché des millions de dollars. C'est Geico, l'entreprise d’assurance, qui a été condamnée à payer 5,2 millions de dollars. Le rapport non protégé remonte à 2017. Selon la plainte de la jeune femme, son partenaire l'a infectée avec le papillomavirus (HPV) par négligence. Elle a alors demandé que l'assureur de la voiture l'indemnise pour « pertes et blessures ». Elle mentionne notamment « ses dépenses médicales passées et futures ».

La plaignante a demandé, dans un premier temps, 9,9 millions de dollars de la part de la compagnie d'assurance. C'est un médiateur qui lui a octroyé la somme de 5,2 millions, selon des documents judiciaires. Une décision confirmée ensuite par la Cour d'appel du Missouri. Le médiateur a constaté qu’il y a eu une « activité sexuelle dans une voiture assurée » qui a « causé directement » son infection au papillomavirus. « L'assuré aurait dû mentionner son diagnostic avant que l'activité sexuelle ait lieu, mais il ne l'a pas fait », a-t-il ajouté.

Les internautes n'ont pas manqué de réagir à cette décision

La nouvelle de cette décision judiciaire est devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle a notamment suscité trolls et moqueries. Le milliardaire Elon Musk a, lui aussi, réagi à l'affaire. « Les demandes d'indemnisation saugrenues de ce type sont en grande partie la raison pour (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Besançon : il se serait fait passer pour un dermatologue dans le cabinet de son frère pour agresser des femmes
Disparition de Delphine Jubillar : la piste du cimetière écartée après de nouvelles révélations
Wegoboard : trottinettes et vélos électriques
TÉMOIGNAGE J'ai banni mon père de ma salle d'accouchement
Ils cherchaient des poissons, ils ont trouvé un trésor aussi dangereux que terrifiant