Contraception, suivi des animaux sauvages et alcool : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 9 septembre 2021 : la contraception est désormais gratuite en France pour les jeunes femmes de moins de 25 ans, le suivi des animaux sauvages par satellite va être facilité et un verre d’alcool suffit à augmenter les risques de crise en cas de trouble cardiaque.

L’actualité des sciences du 9 septembre 2021, c’est :

En santé : .

  • Jusque-là gratuite pour les femmes de moins de 18 ans, la contraception est désormais gratuite jusqu’à 25 ans, ainsi que les examens et les soins qui y sont liés.

  • Olivier Véran, le ministre de la Santé, justifie cette décision par le constat que le prix était un obstacle à la contraception chez les 18-25 ans.

  • La gratuité, accordée depuis 2013 aux femmes de 15-18 ans, avait déjà été étendue aux moins de 15 ans en 2020.

En biodiversité : .

  • Ces 50 dernières années, 200.000 animaux ont été suivis par satellite.

  • Grâce au lancement de nouveaux satellites et au développement de l’intelligence artificielle et du big data, le suivi par satellite des animaux sauvages va s’intensifier et se préciser.

  • Il sera aussi possible de suivre des animaux plus petits, comme les oiseaux ou les reptiles, car la taille des balises a été réduite.

En santé : .

  • Le trouble en question est un type d’arythmie appelé fibrillation atriale, très répandue chez les personnes âgées et détectable au cours d’un électrocardiogramme.

  • Une étude américaine a montré que lorsque les patients atteints de ce trouble consommaient de l’alcool, la probabilité qu’un épisode de fibrillation atriale survienne était accrue.

  • Un seul verre d’alcool suffirait à augmenter ce risque.

En santé :

  • En métropole, la Corse et l’Occitanie ne sont plus au-dessus du seuil d’urgence sanitaire, contrairement à la région PACA.

  • Aux Antilles et en Guyane, le taux d’occupation dépasse les 200% de la capacité initiale.

  • En Martinique, le taux d’occupation des lits correspond même à 615% de la capacité initiale.

En exploration : .

  • Le détecteur de fumée s’est déclenché dans le segment russe de l’ISS et une odeur de plastique brûlé s’est répandue dans la station.

  • Cela allonge la liste des loupés qu’a déploré l’industrie spatiale russe ces dernières années.

  • La sortie spatiale qui était prévue quelques heures plus tard a été néanmoins [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles